À ce stade, tout le monde doit avoir vu au moins Spider-Man : No Coming Home une poignée de fois, le spectaculaire web-slinging devenant le sixième film le plus rentable de l’histoire du cinéma lorsqu’il est sorti en salles, avant de battre d’innombrables records après avoir été mis à disposition sur vidéo numérique et domestique..

Et pourtant, Marvel Studios et Sony sont déterminés à soutirer encore plus d’argent au fandom fidèle, avec l’annonce de La version la plus amusante sur grand écran le 2 septembre. Conçu pour coïncider avec le 60e anniversaire de Les débuts de Peter Parker dans l’incroyable fantasy #15 et 20 ans de superproductions Spider Man, nous mentirions si nous ne pensions pas que la force motrice était le désir d’essayer de pousser le trio de Jon Watts au-delà du seuil des 2 milliards de dollars.